Livre de comptes VII

Les comptes sont dans le rouge et l’été n’ en a cure…
https://bernard-le-nen.com/#jp-carousel-1137

comptes VII

Livre de comptes VII
Le chagrin était partout . Sur les trottoirs des villes, dans ces maisons cossues comme dans ces abris de fortune, dans les fermes en ruine, les terres abandonnées, les usines, les bureaux, les cuisines, les stades, sur les plages l’été, sur les routes, dans les trains, sous les ponts, au sommet des montagnes, dans les jardins publics, les hopitaux, au milieu de l’amer…
Partout. Placardé sur d’immenses panneaux dégoulinants de graisse, de lessive et de crème fouettée, sur l’écran allumé, dans la nuit étoilée, dans les camions blindés, dans les balles traçantes, dans les grottes, dans les caves, dans le lit de l’enfant.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s