Il faut du temps…

Anne Jebeily a écrit le texte que voici sur sur ma peinture, merci pour ce regard.
 » Il faut du temps pour faire l’œuvre et du temps pour la faire sienne, la découvrir et la percer à nuit et jour. Un voyage de paradoxes qui se rejoignent entre dessin et peinture, agissent sous le pinceau de Bernard Le Nen.
Dialogue entre couleur pure et formes figurées, poésie étrange de sens magique inconnu et connu dont ne sait où, au fond de soi. La figure devient parfois presque abstraite, jouant la composition, frisant le tragique et la comédie dont on ne sait quel scénario. On oublie le semblant d’histoire si on se laisse aller à l’alchimie de la lumière.
Ça pourrait être d’un autre temps et pourtant la discussion avec les peintres anciens de tout temps est là, peinture de tous les temps.
Entre instinct et réflexion, entre la peinture et nous, un miroir qui nous transforme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s